Accueil News Logo Olympique de Marseille : histoire de la marque et origine du symbole

Logo Olympique de Marseille : histoire de la marque et origine du symbole

Le club de l’Olympique de Marseille se révèle comme l’un des plus grands clubs de football de tous les temps. Cependant, son logo mythique ne cesse de laisser plus d’un temps dans une certaine curiosité. Quelle est donc l’histoire du logo olympique de Marseille et quelle est l’origine de son symbole ?

Origine du célèbre symbole du logo olympique de Marseille

Le club de l’Olympique de Marseille a été créé en 1899 en tant qu’organisation multisport et étant formée de deux communautés : Le Football Club et l’Épée de Marseille. Le nom de ce club mythique reflète l’histoire de la ville, car Marseille a été fondé par d’anciens Grecs 600 ans avant le début de notre époque. À partir des années 1920, l’OM passe au niveau national et recevra dans les années 30 le statut professionnel. Cependant, elle fera faillite en 1981. Mais ce déclin n’a pas duré longtemps, car cinq années plus tard, le club marseillais est racheté par l’homme d’affaires Bernard Tapis, qui va la transformer en l’un des meilleurs d’Europe.

A lire en complément : Google assistant : bientôt le paiement par la voix ?

Ce n’est qu’en voulant renforcer sa présence dans sa ville natale que le club de Marseille a marqué la zone de son célèbre logo O et M. Il s’agit d’un monogramme simple, mais également mémorable qui orne les maisons, les transports en commun, les magasins et même les bateaux. Il faut rappeler que l’équipe possède une base de fans impressionnante. Le symbole emblématique tire son origine du sceau personnel du fondateur du club, Renard Dufaure de Montmirail. L’original contenait les symboles d’un homme d’affaires ‘’D’’ et ‘’M’’. Cependant avec le temps, les designers ont dû changer le ‘’D’’ en ‘’O’’ dans l’objectif que le monogramme reflète exactement le nom de l’Olympe de Marseille.

Histoire du logo de l’Olympique de Marseille

L’histoire de la marque s’étend sur cinq périodes, au cours desquelles elle a connu de nombreuses modifications.

A voir aussi : Quel livre audio ?

Période 1935-1986

En premier lieu, dans les années 30, ce n’est qu’un blason Art Déco simplifié qui est apparu. Cette marque composait un bouclier blanc, d’un ‘’O’’ circulaire en forme d’anneau et d’un ‘’M’’ avec de très longs traits latéraux. Le contour du bouclier et des lettres était d’une couleur bleue.

Cependant, à partir de 1972 à 1986, seul le ‘’M’’ reste sur le symbole, entouré d’une bande bleue aux contours jaunes. À cela s’ajoute le fait que l’anneau et le ‘’O’’ n’étaient plus identifiés. En effet, le ‘’O’’ était entrelacé avec le ‘’M’’ et ressemblait désormais à un ovale horizontal. Un monogramme se trouvait à l’intérieur de l’anneau.

De 1986 à 1988

De 1986 à 1987, la veille devise de l’OM figurant autrefois sur les logos du club dans les années 1930, est de retour, à la seule exception que les designers l’ont placé sur un ruban diagonal blanc par le ‘’M’’. De 1987 à 1988, seule la couleur se verra modifiée. En effet, les contours gris clair sont apparus autour de ‘’O’’ et ‘’M’’ ressemblant à des ombres.

De 1988 à 1990

Dans un premier temps entre 1988 et  1989, en poursuivant l’expérience, les concepteurs ont fait le ‘’M’’ bleu. Le lettrage « DROIT AU BUT » se révèle peint de la même couleur, ainsi que les contours du ruban blanc et ‘’O’’. De 1989 à 1990, le ‘’O’’ devient parfaitement rond et le ‘’M’’ beaucoup plus fin. Une plaque incurvée aux côtés droits remplace le ruban incurvé.

De 1990 à 1999

Le logo présente un aspect tridimensionnel pour la première fois à partir des années 90. Pour célébrer le titre de la Champions League, l’équipe va ajouter une étoile jaune à cinq branches au symbole. Les ombres autour des bords des lettres se verront disparaitre en se faisant remplacer par un dégradé bleu-blanc, qui va également créer un effet 3D.

De 2000 à aujourd’hui

Entre 2000 et 2004, le ‘’O’’ a commencé à paraitre inhabituel à cause de l’épaisseur inégale des côtés : le haut et le bas deviennent nettement plus étroits que les côtés. Le ‘’M’’ ne possède pas de branches aux extrémités inférieures.

À partir de 2004, le dégradé a disparu et le monogramme devient complètement bleu. Pour la première fois, le lettrage ‘’DROIT AU BUT’’ se trouve hors travers des initiales, mais en dessous, avec une couleur dorée.

ARTICLES LIÉS