Accueil News Tout savoir sur le développement web

Tout savoir sur le développement web

Beaucoup d’entre nous travaillent sur le web et collaborent étroitement ou loin avec les développeurs. Voici une liste de mots ou de phrases essentiels à connaître pour ceux qui s’intéressent à ce domaine. Ce glossaire contient tous les termes et définitions relatifs aux outils de développement, aux activités, aux médias, etc.

API  : (Application Programming Interface) Il s’agit d’un ensemble de fonctions qui permettent l’accès aux services d’une application via un langage de programmation.

A lire aussi : Comment mettre à jour Windows 10 ?

Back-end/front-end  : Lorsque vous travaillez dans le front end, un développeur prend principalement en charge la création d’une interface claire et simple pour les utilisateurs. En revanche, le développeur back-end interviendra principalement sur le back-office et tous les éléments d’un projet web qui sont « invisibles » mais indispensables lors de la navigation sur un site web.

Back-office : terme faisant référence à la partieadministration d’un site Web (également appelé CMS).

A lire aussi : Apple lance son 1er casque audio

Backlog : Liste des « fonctionnalités » à traiter selon uneméthode agile.

Sauvegarde  : Sauvegarde.

Tags : Partie du code de programmation destiné à la création et la structure d’une page Web, ou utilisé par les moteurs de recherche pour mieux analyser un élément.

Base de données : ensemble de données spécifiques à un domaine, organisées de sorte qu’elles puissent être facilement récupérées et mises à jour. Lorsqu’elle est informatisée, la base de données se matérialise en un ou plusieurs fichiers, gérés par des logiciels spécialisés.

Blog  : Site Web caractérisé par l’affichage régulier de messages ou de messages, similaire à un tableau de journaux. Le blogueur (l’éditeur qui dirige le blog) écrit souvent du contenu textuel, enrichi de liens hypertexte et d’éléments multimédias, sous lesquels chaque lecteurpeut généralement commenter.

CDC  : Spécifications. Les professionnels travaillant dans des méthodes agiles ont moins de recours, mais le CDC est encore une pratique courante aujourd’hui.

Codage : action effectuée par un programmeur qui écrit le code source d’un programme et le compile.

Code source : Version d’un programme que les humains peuvent comprendre. En d’autres termes, les instructions du programme sont écrites dans un langage de programmation créé et maîtrisé par l’homme. En revanche, le code exécutable est la version compilée du code source, qui prend la forme d’une suite de code binaire compréhensible uniquement par l’ordinateur.

Compiler : Générezlecode exécutabled’un programme à partir ducode source .

Développer  : Créer une application ou un site Web.

Caractéristique  :Fonctionnalité d’une application ou d’un site Web en développement.

Cadre  : Ensemble d’outils et de composants logiciels qui sous-tendent un logiciel ou une application. C’est la structure (structure du logiciel en français) qui établit tout ou partie de la fondation d’un logiciel ou de son squelette. Aujourd’hui, il existe plusieurs types de cadres.

Full-Stack  : dit un développeur travaillant à tous les niveaux de développement.

IDE  : Logiciel de développement utilisé pour créer du code source, compiler, exécuter des tests… C’est l’outil principal utilisé chaque jour par un développeur.

Intégration  : Il consiste à rassembler des parties développées séparément au sein d’un même système d’information. L’intégration peut également consister en la tâche effectuée par le développeur Front-End (également appelé intégrateur).

Langages de programmation  :Langue utilisée pour formuler des algorithmes et produire des programmes informatiques qui appliquent ces algorithmes. Certains des langages les plus couramment utilisés sont Java, JavaScript, PHP, SQL, J2EE, HTML, .NET…

Lead dev  : développeur de référence, qui peut être référent sur une technologie ou un produit particulier. Par conséquent, il n’y a pas nécessairement de notion hiérarchique.

agiles Méthodes  : méthodes de gestion et de développement, particulièrement adaptées pour des projets informatiques ou des programmes, et fonctionnant sur la base d’itératifs (à partir de grossière unidea que les équipes se perfectionnent avec des ajustements ultérieurs, chacun améliorant la qualité et affinant l’idée originale) et incrémental (idée initiale entièrement formée, qui est ensuite construite pièce par pièce, jusqu’à la livraison du produit fini). Les méthodes agiles sont disponibles dans de nombreuses versions ou applications, deux des plus courantes étant la méthode Scrum et la méthode Kanban.

Production  : mise en œuvre d’une application informatique dans son contexte réel d’utilisation (environnement technique et logiciel), ainsi que tous les éléments nécessaires à son fonctionnement et à sa durabilité.

Propriétaire de produit (ou « PO »)  : rôle au sein de l’organisation d’une équipe Agile utilisant la méthodologie SCRUM. La mission principale du PO est de définir et de conceptualiser un produit qui apporte une valeur maximale aux utilisateurs, dans le temps et le budget alloués au projet.

Plug-in  : extension qui ajoute des fonctionnalités au logiciel. Ces programmes complémentaires permettent aux navigateurs, par exemple, de lire certains formats d’image, de vidéo, d’animation ou de son, etc.

Programme  : Ensemble d’instructions qui effectuent des actions sur un ordinateur. L’organisation des instructions est conçue et écrite par un programmeur dans un langage de programmation.

Programme  : Exécutez un programme informatique. La phase de programmation comprend généralement uniquement des actions de codage, et non des actions de conception ou des tests. Mais vous pouvez également programmer des tests automatisés (exécutés en code).

Proxy  : Ordinateur ou module qui agit comme intermédiaire entre un navigateur Web et Internet. Le proxy participe à la sécurité et aux performances du réseau pour protéger et améliorer l’accès à certaines pages Web.

Recette  : vérification de la conformité fonctionnelle et technique d’un produit en cours ou à la fin de sa conception et de son développement.

Refonte  : Modifier un site Web ou une application en tout ou en partie.

Référentiel (ou « Repo »)  : stock de code, gestionnaire de code source.

Serveur  : ordinateur dont les données (fichiers) sont partagées en interne, via l’intranet (réseau interneentreprise) ou l’extranet. Le serveur est connecté au monde extérieur via Internet. De nombreuses entreprises utilisent également des serveurs pour héberger et « servir » leurs propres sites Web et données d’application (par exemple via une API).

Scrum : Méthode de développement agile, animée par unScrumMaster

Système d’exploitation : (OS ou OS en anglais) ensemble de programmes informatiques qui contrôlent les différents composants de l’appareil informatique (disque dur, écran, processeur, mémoire, etc.) et donc ils permettent de fonctionner. Il gère également la mémoire utilisateur, les supports de stockage et les droits d’accès.

Test  : Vérifications effectuées au cours des différentes étapes d’un projet (ou cycle de vie) pour vérifier la pertinence de ce qui est livré et de ce qui était prévu pour chaque phase. Les exemples incluent les tests d’intégration, les tests de non-régression, les tests de performance, les tests d’acceptation, les tests unitaires, les testsde validation.

Test unitaire (ou TU) : tests effectués par code (souvent avec des cadres dédiés).

Articles Similaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!